Augmenter le nombre de participants jeunes demandeurs d’emploi (DE) ou inactifs accompagnés, notamment les moins qualifiés (2017)

  • Axe : Accompagnement vers l'emploi >
    • Objectif : Renforcer l’accompagnement vers l’emploi des demandeurs d’emploi et des inactifs
Appel à projets FSE - Orientations spécifiques 2017 de la DIRECCTE IDF
ASSISTANCE AUX PERSONNES UNIQUEMENT

Rappel de la codification du PON FSE pour déposer un dossier dans "Ma Démarche FSE" :

Axe 1 / OT 8 / PI 8.1 / OS Unique

 

1. Objectifs

Cet objectif spécifique unique vise à permettre une adaptation des services offerts aux publics jeunes en fonction de leur situation et de leur parcours, à travers la combinaison d’un accompagnement personnalisé et efficace et à travers des méthodes d’intermédiation vers l’emploi. En outre, l’accent doit être porté sur des mesures innovantes, n’existant pas aujourd’hui dans le droit commun, et notamment sur le développement de nouvelles pratiques d’accompagnement (immersion ou mise en situation professionnelle pour les jeunes par exemple) qui se révèlent indispensables pour valider un projet, améliorer son expérience et développer un réseau.

2. Le cadre de performance

Le FSE contribue de manière importante à la stratégie UE 2020 et représente une part considérable des Fonds européens structurels et d’investissement (FESI). La période de programmation 2014-2020 est marquée par un changement important. La Commission européenne insiste en effet sur l’obligation de mesurer la performance et les progrès accomplis à l’aide de l’intervention du FSE.

Le programme opérationnel est construit à partir d’un cadre logique d’intervention, qui identifie les défis et besoins auxquels répondre avec le FSE, mais également les changements attendus.

Pour les jeunes, il existe une valeur cible intermédiaire à atteindre pour fin 2018.

Ces cibles nationales et régionales de l’indicateur « nombre de jeunes de moins de 25 ans » relevant de l'axe 1 fixées par le programme opérationnel national FSE sont les suivantes : 

Indicateurs de réalisation

Cible nationale à fin 2018

Cible Ile-de-France
 fin 2018

Cible nationale à fin 2023

Cible Ile-de-France
fin 2023

Nombre de jeunes de moins de 25 ans

428 572

33 472

750 000

59 693

(Soit 7,9% de l’effort national)

 

3. Les projets éligibles

L’instruction des projets donne lieu à une analyse en termes de coûts/avantages au regard des contraintes de gestion et de suivi de l’opération, ce afin d’encourager la concentration des crédits.

Le coût total éligible des projets déposés ne peut être inférieur à 100 000 euros par an. La part minimale du cofinancement FSE s’établit donc à 50 000 euros par tranche annuelle.

En outre, il est fixé un coût par participant au-delà duquel le projet est inéligible. Ce seuil est fixé à 1000€/participant en coût total éligible. La part maximale du cofinancement FSE s’établit donc à 500€/participant.

L’aspect qualitatif des projets présentés est apprécié au cours de l’instruction ; un coût par participant trop faible et ne permettant pas un accompagnement qualitatif des jeunes peut donner lieu à un avis défavorable du service instructeur.

Les projets d’accompagnement des publics de l’insertion par l’activité économique (IAE) sont exclus des présentes orientations de l’axe 1 et relèvent des délégations de gestion aux organismes intermédiaires des conseils départementaux et des PLIE au titre de l’axe 3.

La période de réalisation ne peut être ni inférieure à 12 mois ni supérieure à 36 mois.

4. Typologie d’actions

  • Actions permettant de travailler à la fois les compétences sociales (y compris connaissance de soi et remobilisation personnelle) et professionnelles qui peuvent servir d’appui à l’utilisation et la maîtrise de savoirs de base (lecture, écriture, calcul, raisonnement logique) et à l’utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) ;
  • Mise en œuvre de stratégies innovantes de recherche d’emploi au regard de la réalité du marché de l’emploi (techniques de recherches pouvant comprendre des actions de soutien à la mobilité, prospection, valorisation des compétences et des parcours des participants, projets d’évolution professionnelle) ;
  • Action d’intermédiation et de développement de la relation jeunes/entreprises ;
  • Mise en place de périodes d’immersion en entreprise et de mise en situation professionnelle (PMSMP), qui constituent un support privilégié pour tester et/ou valider un projet professionnel, bâtir une expérience et développer un réseau. Peuvent également être soutenues des actions de bénévolat visant à responsabiliser le jeune au sein d’une association (engagement civique permettant au jeune d’occuper plusieurs rôles au sein de l’association afin d’acquérir des compétences professionnelles ainsi que de développer son réseau) ;
  • Accompagnement vers l’emploi (relation entreprise, mises en relation directes innovantes pour mettre en adéquation le besoin de l’entreprise et le projet du demandeur) ;
  • Recours au parrainage et au tutorat ;
  • Médiation et accompagnement dans l’emploi, pour sécuriser et pérenniser le recrutement.
  • Mise en place de dispositifs passerelles (ex. sortie de contrats aidés, type Emploi d’Avenir) ;
  • Actions de s’inscrivant en complémentarité des actions de la Région d’Ile-de- France. L’installation des apprentis (achat des premiers matériels) peut être soutenue ;

Changements attendus :

  • Réduire le chômage des jeunes de moins de 25 ans résidant en île de France ;
  • Accompagner vers l’emploi les jeunes demandeurs d’emploi et les inactifs ;
  • Soutenir les mobilités professionnelles et sécuriser les parcours professionnels des jeunes de moins de 25 ans ;
  • Augmenter l’insertion durable dans le marché du travail des jeunes de moins de 25 ans ;
  • Lutter contre la pauvreté et la précarité des jeunes de moins de 25 ans.

5. Typologie d’organismes porteurs de projet

Tout organisme public ou privé menant des actions d’accompagnement vers l’emploi, hors Pôle Emploi.

NB : il convient en outre de se reporter au point « II-4/ ELIGIBILITE DES PORTEURS DE PROJETS » du document « Critères de sélection au titre des orientations spécifiques 2017 », qui comporte des indications sur l’exclusion de certaines collectivités territoriales et de certains organismes intermédiaires et porteurs de projets.

6. Publics cibles

Tout participant âgé de moins de 25 ans au 1er jour de son inscription dans l’opération soutenue par le FSE, et qui présente des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

Orientations PON-FSE 2017 (Direccte)
.pdf 706.32 Ko
Critères de sélection PON-FSE 2017 (Direccte)
.pdf 416.07 Ko

Date de limite de dépôt des candidatures :
31 mai 2017

 

Lancement de l'Appel à projets le 10/02/2017

 

DIRECCTE ILE-DE-FRANCE
Service du Fonds Social Européen
19-21, rue Madeleine VIONNET
93300 AUBERVILLIERS

idf [dot] departement-fseatdireccte [dot] gouv [dot] fr (Contact)

Dépôt obligatoire des dossiers sur le site
"Ma Démarche FSE"

Consulter les orientations spécifiques 2017 et les critères de sélection
en bas de page avant tout dépôt

 

Consulter toute la règlementation 2014-2020