Augmenter le nombre de participants demandeurs d’emploi ou inactifs accompagnés, notamment les moins qualifiés / Chômeurs

  • Axe : Accompagnement vers l'emploi >
    • Objectif : Renforcer l’accompagnement vers l’emploi des demandeurs d’emploi et des inactifs
Appel à projets FSE - Orientations 2018-2020 de la DIRECCTE IDF
ASSISTANCE AUX PERSONNES UNIQUEMENT

Rappel de la codification du PON FSE pour déposer un dossier dans "Ma démarche FSE" :

Axe 1 / OT 8 / PI 8.1 / OS unique

Les porteurs de projet sont invités à consulter l'intégralité des critères de sélection et des actions éligibles au titre du PON FSE avant d'effectuer le dépôt de leur dossier dans Ma Démarche FSE.

 

1. Objectifs

Les actions cofinancées en Ile-de-France pour la période 2018-2020 doivent porter sur l’accompagnement personnalisé à la recherche d’emploi des chômeurs inscrits auprès du Service Public de l’Emploi (Pôle Emploi, Missions Locales, Cap Emploi et AFPA à la date de leur entrée dans l’opération, ou au plus tard un mois après cette date.

Cet objectif spécifique unique vise à permettre une adaptation des services offerts aux publics éligibles, en fonction de leur situation et de leur parcours, à travers la combinaison d’un accompagnement personnalisé et efficace et à travers des méthodes d’intermédiation vers l’emploi. En outre, l’accent doit être porté sur des mesures innovantes, n’existant pas aujourd’hui dans le droit commun, et notamment sur le développement de nouvelles pratiques d’accompagnement (immersion ou mise en situation professionnelle pour les jeunes par exemple) qui se révèlent indispensables pour valider un projet, améliorer son expérience et développer un réseau.

2. Typologie d’actions

  • Ateliers de préparation à la recherche d’emploi (rédaction de CV et lettre de motivation, simulations d’entretiens d’embauche, image de soi, etc.)
  • Actions permettant de travailler à la fois les compétences sociales (y compris connaissance de soi et remobilisation personnelle), professionnelles (perfectionnement des compétences rédactionnelles et remise à niveau pour une meilleure maitrise de la langue française) ainsi que l’utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) ;
  • Orientations vers l’emploi par un appui intensif dans la stratégie de recherche d’emploi ainsi qu’un accompagnement du demandeur d’emploi dans ses recherches des mesures d'aide à l'emploi les plus appropriées et une veille/information sur des solutions souvent méconnues.
  • La mise en œuvre de stratégies innovantes de recherche d’emploi au regard de la réalité du marché de l’emploi (techniques de recherches d’emploi et prospection par la demande d’emploi, valorisation des compétences et des parcours des participants, projets d’évolution professionnelle) ;
  • La mise en place de périodes de découverte métier ou d’immersion en entreprise et de mise en situation professionnelle (PMSMP), qui constituent un support privilégié pour tester et/ou valider un projet professionnel, bâtir une expérience et développer un réseau ;
  • Actions permettant aux chômeurs de se servir de secteurs d’avenir et pourvoyeurs d’emploi tels que la transition écologique, le numérique et le BTP (Grand Paris) ou encore le secteur médico-social, comme d’une opportunité en termes de compétences et de connaissances en vue de retrouver un emploi (Ex : ateliers « découverte métier », SAS vers l’emploi).
  • Action de suivi vers ou dans l’emploi, le cas échéant, mise en œuvre de démarches de médiation, pour sécuriser ou pérenniser le recrutement, et recours au tutorat et parrainage ;
  • Mise en place de dispositifs passerelles pour les personnes sortant de contrats aidés (CAE uniquement) ;
  • Actions de préparation au contrat de professionnalisation, ou à la formation ;
  • Aide à la mobilité professionnelle par la définition d’un projet d’évolution professionnelle au regard de la carrière passée du demandeur et des perspectives d’emploi. Cette action peut se faire par exemple sous forme de coaching individuel.

 

Les projets d’accompagnement des publics de l’insertion par l’activité économique (IAE) sont exclus des présentes orientations de l’axe 1 et relèvent des délégations de gestion aux organismes intermédiaires des conseils départementaux et des PLIE au titre de l’axe 3.

3. Typologie d’organismes porteurs de projet

Tout organisme public ou privé menant des actions d’accompagnement vers l’emploi, hors Pôle Emploi.

4. Publics cibles

Toute personne au chômage (jeunes, seniors de plus de 54 ans, chômeurs récurrents et chômeurs en activité réduite subie, personnes bénéficiant d’une protection internationale et/ou personnes disposant d’une autorisation de travail sur le territoire français), inscrite auprès d’un des acteurs du Service Public de l’Emploi (Pôle emploi, Missions locales, Cap emploi et AFPA en tant qu’opérateur public).

(voir détails dans le document "orientations 2018-2020" en lien sur cette page)

5. Coût par participant

En outre, il est fixé un coût/participant au-delà duquel le projet sera inéligible, ce seuil est fixé à 1000€/participant en coût total éligible. La part maximal du cofinancement FSE s’établit donc à 500€/participant. Le service instructeur sera vigilant à l’aspect qualitatif des projets présentés. En effet, un coût par participant trop faible ne permet pas un accompagnement qualitatif des participants et pourra justifier un avis défavorable du service instructeur.

 

Date limite de dépôt : 15 mai 2018

 

Lancement de l'appel à projets le 5/02/2018
 
 
DIRECCTE ILE-DE-FRANCE
Département du Fonds Social Européen
19-21, rue Madeleine Vionnet
93300 AUBERVILLIERS

idf [dot] departement-fseatdireccte [dot] gouv [dot] fr (Contact)

Dépôt obligatoire des dossiers sur le site

 

 

Consulter toutes les orientations FSE 2018-2020 et les critères de sélection