Regiostars - Un projet Interreg Europe du Nord-Ouest récompensé

Lors de la remise des prix Regiostars 2019, le projet Climate Active Neighbourhoods (CAN, Quartiers actifs pour le climat) a été récompensé dans la catégorie «Construire des villes résilientes au climat».

Ce projet, d'un budget global de 7,88 millions d'euros, est cofinancé à près de 60% par le programme Interreg Europe du Nord-Ouest.

L'objectif du projet est de travailler à l'amélioration énergétique des zones résidentielles existantes. Il apporte une contribution importante à la réalisation des objectifs de l'Union européenne en matière de réduction des émissions de CO2. Depuis 2016, le projet CAN augmente la capacité des municipalités à mettre en œuvre plus efficacement leurs stratégies d’action pour le climat en utilisant une approche de quartier. Le projet est réalisé en lien avec les habitants de zones défavorisées et permet d'agir pour le climat au niveau local, principalement grâce à l'amélioration de l'efficacité énergétique des ménages, facteur clé de la réduction de la pauvreté énergétique.

Le projet dont le chef de file, l'Alliance pour le climat, est basé en Allemagne, comporte 10 partenaires, parmi lesquels un acteur francilien, l'établissement public d’aménagement public du Mantois Seine-Aval. Le rôle principal de l'EPAMSA, dont la contribution au projet est de 219 000 €, a été de développer un contrat de performance énergétique afin de rénover de manière durable des copropriétés dégradées dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie. En s'appuyant sur les résultats du projet CAN, 40 copropriétaires économiseront 53% sur leurs frais de chauffage à partir de la deuxième année de son installation.

Étiquettes