Joli Mois de l'Europe - L'Europe face au Covid-19 dans les Yvelines [4/18]

Tout au long du mois de mai, à l’occasion du Joli Mois de l’Europe, nous partons à la découverte de projets et d’acteurs soutenus par l’Union européenne en Île-de-France. Cette semaine, nous faisons le tour des départements franciliens et des initiatives mises en place en cette période de confinement, dans le contexte de la crise du Covid-19.

Solidarité entre producteurs et commerçants pour l’écoulement des produits

Pas de marché, magasins fermés… Autant de difficultés auxquelles horticulteurs, maraîchers ou encore éleveurs font face durant cette crise. Mais dans le Nord des Yvelines, la mise en relation des producteurs, la centralisation et la communication sur les nouveaux points de vente et leurs horaires permettent aux producteurs d’écouler leurs stocks. Cela grâce au concours de la communauté urbaine Grand Paris Seine-et-Oise et de l’Association pour un Développement Agricole Durable en Seine (ADADSA), structure porteuse du Fonds européen agricole pour le développement rural (LEADER Seine Aval).

Une épicerie ambulante pour favoriser l'accès à des produits locaux

De Poissy à Mantes-la-Jolie, l’épicerie ambulante « Mes produits des Yvelines » gérée par Adeline Jean-François et bénéficiaire de fonds européens et du pacte rural, y contribue aussi en ne vendant que des produits de producteurs locaux. « Depuis la semaine précédant le début du confinement, les ventes se sont intensifiées. Les clients veulent pouvoir se ravitailler en produits locaux et éviter les déplacements à risques. Je note aussi un intérêt grandissant pour le commerce local, les fruits et légumes de saison, mes clients redécouvrent ce qui se produit sur le territoire », confie-t-elle. Parmi ces produits, les yaourts d’IGREC et la farine des Moulins de Brasseuil, entreprises également bénéficiaires des fonds européens.

Opérationnel depuis le printemps 2019, le camion ambulant a élargi le nombre de producteurs auprès desquels il se ravitaille, ainsi que le nombre de produits à la vente afin de répondre aux besoins de sa clientèle confinée. Ainsi, l’entreprise a augmenté de 75% le nombre de produits maraîchers qu’elle propose à la revente. Le chiffre d’affaires du camion ambulant a quant à lui été multiplié par 3,5 depuis la mi-mars.

 

Pour plus d'informations sur ces initiatives

Voir le site de LEADER Seine Aval et découvrir les projets financés par le FEADER sur ce territoire.

Découvrir le site de l'épicerie ambulante "Mes produits des Yvelines".