Joli Mois de l’Europe - Favoriser une gestion durable des sols [18/18]

Tout au long du mois de mai, à l’occasion du Joli Mois de l’Europe, nous partons à la découverte de projets et d’acteurs soutenus par l’Union européenne en Île-de-France. Cette semaine, nous mettons en lumière des projets favorisant la transition écologique et la protection de l’environnement.

Sur le territoire de Grand Orly Seine Bièvre, une vaste étude menée par le Cluster Eaux Milieux Sols (EMS) et ses partenaires, universitaires, privés et publics, expérimente et développe des solutions innovantes de gestion de l’eau, de la biodiversité et des sols dans le cadre des projets d’aménagement.

Alors que la prise en compte de la gestion de l’eau est plutôt bien intégrée aux projets d’aménagement, la gestion des sols l’est beaucoup moins. Avec le soutien du Fonds européen de développement régional, le Cluster EMS approfondit la question de la gestion des sols, en mettant en place un guide méthodologique qui permet de mieux prendre en compte les expertises et les innovations dans la gestion durable des sols dans les projets d’aménagement urbain, en particulier sur les communes de Choisy-le-Roi, Vitry-sur-Seine, Ivry-sur-Seine et Valenton.

 

Mieux prendre en compte la gestion des sols dans les projets d’aménagement

L’opération, multipartenariale, mobilisant des acteurs publics et privés, organismes de recherches et entreprises innovantes, a pour objectif d’appuyer les chefs de projets d’aménagement et d’intégrer la question de la gestion durable des sols tout au long de son programme.

L’anticipation des défis liés aux sols urbains est prise en compte sous différents aspects, comme la réduction des pollutions, la végétalisation, l’abattement des eaux pluviales, la création et l’amendement de sols substrats favorables à la diversité ou encore le suivi numérique des sols.

Du diagnostic de l’état initial des sols au traitement, à la valorisation, à l’évaluation et au suivi de l’état des sols a posteriori, le projet a vocation à structurer l’approche de la gestion des sols en continu.

 

Penser les projets d’aménagement comme des écosystèmes

Les solutions avancées par les membres du Cluster EMS pour répondre à la problématique de la pollution des sols sont nombreuses et diverses : alors que l’ADEME étudie la phytoremédiation, c’est-à-dire la dépollution des sols par des plantes ou champignons, l’expérimentation proposée par DM Compost à Valenton porte sur une valorisation massive des biodéchets par compostage en milieu urbain.

Cette dernière initiative avance non seulement une solution pour le traitement et la collecte des déchets alimentaires et déchets verts à l’échelle d’une commune, mais nourrit également l’écosystème. En février 2020, le lancement de la collecte a débuté dans le restaurant municipal de Valenton. Le tri des déchets alimentaires est réalisé dans des caisses de 470 litres, dans lesquelles sont ajoutées quotidiennement du broyat. À terme, cette collecte devrait concerner l’ensemble des producteurs ménagers et non ménagers de la commune. DM Compost va permettre la transformation de 300 tonnes de déchets par an.

 

Plus d’informations

L’actualité du projet Ecocit’EMS

Pour en savoir plus sur cette opération menée entre 2018 et 2021, rendez-vous sur le site clusterems.org.

La première version du guide « innovations sols » sera diffusée en juillet 2020 à l’occasion d'une journée dédiée au sol (en savoir plus).

Le financement européen

Le cluster EMS (Eaux, Milieux, Sols) bénéficie d’un soutien du Fonds européen de développement régional qui s’élève  à 52 220 euros, soit 42% du montant total. Ce projet est mené dans le cadre d’un investissement territorial intégré porté par l’établissement public territorial Grand Orly Seine Bièvre.