Appel à projets

FSE+

Préfecture de région Île-de-France

Favoriser la mobilité européenne à des fins d'apprentissage pour tous

Candidatures du 19/01/2024 au 29/03/2024

Publié le 05/02/2024. Mis à jour le 05/02/2024.

La DRIEETS d'Île-de-France lance un appel à projet "Favoriser la mobilité européenne à des fins d'apprentissage" financé par le FSE+ au titre de la programmation 2021-2027.

Ce présent appel à projet fixe le cadre et les actions que le FSE+ entend soutenir pour faciliter la mobilité des jeunes à des fins d’apprentissage pour tous (Priorité 2 - Objectif spécifique F) et renforcer leur employabilité, par la mise en place de Référents mobilités longues au sein des CFA-OFA.

Le contexte

Cet appel à projet vise à augmenter le nombre de mobilités longues pour les apprentis au sein des CFA-OFA en permettant à ces structures de développer la fonction de spécifique à la coordination et valorisation des mobilités.  

L'enveloppe de cet appel à projet est de 12 millions d'euros.

La date limite de dépôt des demandes est fixée au 29 mars 2024. 

Un atelier de présentation de cet appel à projets aura lieu le lundi 19 février 2024 à 15h en visioconférence.

Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Candidats éligibles

L’appel à projets est ouvert aux Centres de Formation d'Apprentis (CFA) – Organismes de formation par l’apprentissage (OFA) publics ou privés et associations fédérant ces structures.

Les projets en consortium ne sont pas éligibles.

Le présent projet ne concerne que le cofinancement de la fonction de Référent mobilité longue.

Actions éligibles

  • Actions visant à la création et/ou stabilisation de la fonction « Référent mobilité longue » au sein des CFA-OFA :

Le Référent mobilité longue a en charge les missions et opérations relevant de la mise en œuvre du projet de mobilité en amont, pendant et après celui-ci. Son profil permettra de mobiliser les compétences suivantes (liste non exhaustive) :

  • Concevoir et mettre en œuvre un projet européen dans son intégralité ;
  • Identifier les organismes partenaires ;
  • Élaborer un plan de projet ;
  • Assurer le suivi des projets et en effectuer les bilans ;
  • Intégrer les aspects juridiques et législatifs qui conditionnent la mise en place de mobilité longue européenne.

 

Seuls les salariés à temps plein comme référents mobilité seront éligibles, et seule sur la part qu’ils consacrent aux actions relatives à la mobilité longue.

  • Actions du Référent visant à renforcer et sécuriser les parcours en mobilité (liste non exhaustive) :                    
  • Développer des partenariats avec des CFA-OFA européens dans une logique de « jumelage » ;
  • Veiller à l’introduction de cours de langue étrangère ;
  • Assurer la gestion administrative des actions de mobilité, comme la prise en charge pour les jeunes d’un ensemble de démarches (sollicitations d’entreprises, mais également les démarches relatives au logement, aux transports, aux assurances).

 

  •  Actions visant à l’implication des employeurs par les Référents mobilités longues (liste non exhaustive) :
  • Inciter des employeurs à encourager leurs apprentis à effectuer une mobilité européenne ;
  • Informer et motiver les entreprises et autres partenaires ;
  • Organiser avec les employeurs impliqués les conditions d’accueil des apprenants venant d’autres pays.

Objectifs

Les actions visées doivent contribuer à atteindre l’objectif suivant :

  • Augmenter le nombre de mobilités longues pour les apprentis au sein des CFA-OFA et permettre à ces structures de développer une fonction spécifique à la coordination et la valorisation de ces mobilités.

 

Public cible

Les opérations relatives à cet appel à projets visent le cofinancement de la fonction de référent mobilité longue. Ces opérations ont pour objectif de favoriser la mobilité longue de bénéficiaires finaux qui sont les élèves des CFA-OFA âgés au maximum de 29 ans révolus.

Il est à noter que dans le cadre de la règlementation européenne et du FSE+, les dérogations nationales liées à la limite d’âge pour certains publics ne s’appliquent pas.

Le texte de l'appel à projets

Favoriser la mobilité européenne à des fins d'apprentissage

20240119_code-1300_global.pdf
pdf
Télécharger

Intervention du FSE+

Le montant minimum d'un projet est de 100 000 euros de coût total éligible (CTE) par tranche annuelle. 

 

Le taux d'intervention du FSE+ est de 40% maximum et 30% pour les membres de MONA.
Le montant minimum de FSE+ est de 20 000 euros.

 

 

Candidature

L'appel à projets et sa documentation sont disponibles sur le site fse.gouv.fr ici.

 

Les candidatures sont à déposer en ligne via Ma Démarche FSE+. 

Appel à projets Favoriser la mobilité européenne des apprentis.